Décrypter les mots de vos cosmétiques

L'industrie des cosmétique change. Les produits deviennent responsables, les compositions plus clean et les entreprises plus transparentes.

Malheureusement, le greenwashing est encore très present dans cette industrie. Les marques usent et re-usent des mots qui fond vendre. Il n'est pas rare de voir des produits greffes de mots comme vegan, zero déchet, clean... alors que si on regarde un peu plus en detail, on se rends compte que tous n'est pas tout rose.

Pour vous aider a vous faire votre propre avis, on vous a listé les mots les plus utilisés en cosmétique.

1. Hypoallergénique

La mention “hypoallergénique” des cosmétiques assure que ces produits ont été soumis à un test final de sécurité avant la mise sur le marché censé confirmer, après plusieurs semaines d’applications répétées l’absence d’un potentiel effet sensibilisant qui favorise l’allergie. 

Il est quasiment impossible de promettre qu'un cosmétique peut mettre à l'abri de toute réaction allergique ou même d'irritation. Pour être éventuellement rassurante, la mention "Hypoallergénique" ne constitue en aucun cas une garantie à 100 %.

2. Non comédogène

Face à la mention "Non comédogène", il faut d’abord se rappeler qu’elle n’est pas à proprement parler réglementée. Ce qui signifie que les textes ne prévoient pas de critères bien définis à satisfaire avant de l’apposer sur l’étiquette d’un produit. On pourrait attendre en particulier d’un produit non comédogène qu’il ne contienne pas d’ingrédient occlusif.
Et cela, ce n’est pas toujours le cas ! Attention donc: pour vérifier la pertinence de cette mention, mieux vaut vérifier la liste des ingrédients.

3. Prouvé scientifiquement

On voit souvent cette mention sur les produits anti-age, car cela laisse présager que le produit a fait beaucoup de test pour être "prouvé scientifiquement".
En réalité, ces tests sont produits sur une petite poignée de participants. Le seul moyen d'être certain c'es de faire ses propres recherches sur le produit et lire les avis d'utilisateurs.

4. Naturel

L'appellation "cosmétique naturel" peut être trompeuse! De même que pour les cosmétiques végétaux, cela ne définit pas forcément l'intégralité du produit. En effet, les fabricants de cosmétiques naturels s'engagent à respecter une certaine quantité de matières premières d'origine naturelle. Cela inclut cependant les dérivés chimiques d'ingrédients naturels. Les produits d'origine animale peuvent naturellement être utilisés : la cire d'abeille et la lanoline sont même souvent utilisées dans les cosmétiques naturels.

Alors pensez bien à lire vos étiquettes!

5. Bio

On voit de plus en plus des cosmétiques utilisant des matières premières issues de l'agriculture biologique. Toutefois, la part d'ingrédients biologiques contenus dans le cosmétique dépend entièrement de l'organisme de certification qui contrôle les produits : Ecocert demande par exemple 95% d'ingrédients d'origine naturelle et 10% issus de l'agriculture biologique contrôlée. D'autres labels comme Austria Bio Garantie exigent une proportion d'ingrédients biologiques bien plus élevés, à 95%!

 Mais méfiez-vous les cosmétiques bio ne veulent pas dire vegan ! Et pour certains ne veulent pas non plus dire une meilleure qualité...

← Article précédent Article suivant →



Laissez un commentaire